Dieu a tant aimé le monde

[Chers lecteurs, vous noterez exceptionnellement ce dimanche, deux commentaires.    Nos soeurs sont prolixes et la webmaster parfois un peu perdue dans ses tableaux...]

« Car Dieu a tant aimé le monde  qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé. » Jn 3,17

            Alors pourquoi dit-on souvent que les chrétiens sont dans le monde, sans être du monde ? Jean dit ailleurs (dans le prologue) que le Christ « est venu chez lui » (Jn1, 11) Le monde, c’est donc chez lui…? Dieu a tant aimé le monde… et nous ne serions pas du monde ?

            Xavier Léon-Dufour définit le monde comme le lieu de notre rédemption. Quand Dieu a créé le monde, il a vu « que cela était bon », mais nous avons défiguré cette œuvre magnifique (nous continuons de le faire !)… Or Dieu a toujours compassion de l’humanité pécheresse qu’il a tant aimée et qu’il ne se lasse pas d’aimer.

            Dieu « a envoyé son Fils dans le monde… pour que, par lui, le monde soit sauvé. »

Le monde d’aujourd’hui ? Terrorisme, tortures, massacres, destructions, corruption… Comment Dieu peut-il aimer ce monde, comment peut-il encore y être « chez lui » ? au point de renouveler pour nous chaque matin le sacrifice rédempteur ? Se peut-il que tous les criminels dont nous entendons parler tous les jours, que tous les criminels potentiels que nous sommes, appartiennent au Seigneur et qu’il les aime tellement qu’il continue de nous envoyer son Fils ?

            Toutes ces questions, chacun et chacune d’entre nous se les pose. Qui pourra répondre ? En réalité, avons-nous vraiment besoin d’une réponse ? L’amour ne s’explique pas. Nous vivons de cet amour. Il est la source de notre joie, une joie que « nul ne pourra jamais nous ravir » (Jn 16,22). Mais c’est une joie qui ne peut que se traduire en amour, amour de nos frères et sœurs en humanité, amour… de nos ennemis : ceux qui commettent ces crimes odieux sont aussi aimés de Dieu ! Il faut que nous les aimions aussi !

            Dieu « a envoyé son Fils dans le monde… pour que, par lui, le monde soit sauvé. » Le monde d’aujourd’hui comme celui d’hier. Engagés avec lui, nous n’avons pas le droit de baisser les bras.

Soeur Marie-Thérèse Perdriault    IMG_0077

Publicités

Une réflexion au sujet de « Dieu a tant aimé le monde »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s