Demeurer

Les adieux de Jésus en  Jn 13, précèdent la vigne véritable de Jn 15,1-8
          « Moi je suis la vigne;vous, les sarments. Celui qui demeure en moi,et moi en lui,celui-là porte beaucoup de fruits;car hors de moi vous ne pouvez rien faire. »Jn15,5.
             
Les sarments ont besoin de la vigne,les fruits sont portés par les sarments; la vigne, les fruits,les sarments s’épanouissent au x bons soins du vigneron. Un fruit est signe de vie pour l’arbre qui le porte, il est un signe de patience,un signe d’effort quotidien vis à vis de celui qui l’a planté.
Les fruits doivent bien s’accrocher aux sarments,les sarments  à la vigne et ses racines sont constamment à la recherche de substances nécessaires pour sa croissance et  sa fécondité.
« Si quelqu’un ne demeure pas en moi,il est jeté dehors comme les sarments et il se dessèche; les sarments ,on les ramassent et on les jette au feu et ils brûlent » Jn15,6 .
  
         
Porter de fruits demande beaucoup d’effort. Le vigneron à le souci de sa vigne,il veille sur le moindre détaille pour sa réussite . Dieu veille sur nous, quand nous lui faisons confiance. C’est pourquoi les sarment sont taillés, émondés pour donner une bonne récolte.
           
Saint Jean nous rappelle qu’il n’existe pas de beauté sans difficultés, pas de beauté sans efforts, sans souffrances. Cela me rappel que l’orpailleur archaïque ne dira pas le contraire,il sait qu’on acquiert pas l’or en creusant dans tous les sens. La vie chrétienne demande des choix quotidiens en fonction des recommandations et des attitudes de Jésus.
Il peut nous arriver d’être ailleurs que dans la vigne, pas de panique cependant. Rappelons nous que hors de la vigne véritable ,nous ne pouvons rien faire;sans vérité,joie partagée aux autres,sans pardon donné et reçu, sans paix et fraternité,nous nous coupons de la vigne.
Mon entretien avec un patient découragé par sa maladie,après des semaines d’hospitalisations, me dis avoir vu en celle-ci un temps de réflexion, un temps de repos,de prise de conscience: il reconnait avoir trop travaillé,ne se reposant pas ; courant partout, il ne s’intéressait à personne: »désormais,ma sœur, je me donnerai du temps de repos ,j’organiserai des rencontre avec mes voisins, ,je m’ouvrirai à la vie ». N’est – ce pas porter des fruits?
         Serons-nous des sarments soucieux du bon développement de la vigne ?
         Resterons nous dans la vigne pour porter de bons fruits ?
Soeur Angelina o.p.
Angelina
Publicités

Une réflexion au sujet de « Demeurer »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s