« Le monde les a pris en haine parce qu’ils ne sont pas du monde » Jn 17,11-19

Un professeur de français dirait à ses élèves : « que de répétitions ! » Et il les renverrait à un dictionnaire de synonymes ! Pas moins de 18 fois le mot « monde » dans le chapitre 17 de saint Jean. Et, pour corser l’affaire, pas toujours le même sens….. Il y a donc un risque de mécompréhension.

Le monde serait comme un lieu très négatif, un lieu dont les apôtres ( les Onze) et les disciples (nous) devraient être protégés, absolument. Car pour « celui qui va à sa perte », c’est déjà, peut-être, trop tard …Et pourtant quand Dieu fit le monde … Il vit « que cela était bon ». Gn 1. Alors ?

Alors … à y regarder d’un peu plus près, il y a le monde et le Mauvais (avec une majuscule) : Le Père a envoyé Jésus dans le monde :

« Le Verbe était la lumière du monde, Il venait dans le monde, Il était dans le monde et le monde fut par lui et le monde ne l’a pas connu » (Jn 1,9-10)

Alors ? Si le Père a envoyé son Fils et si les disciples sont envoyés à leur tour dans le monde c’est parce que le monde n’a pas à être exclu du Salut.

« Je ne te prie pas pour que tu les enlèves du monde mais pour que tu les gardes du Mauvais »

C’est toute la création –le monde créé – qui « gémit en travail d’enfantement »   ( Rm 8,22)

Mais, il y a un secret.

Ce secret s’appelle la sanctification.C’est la manière originale, spécifique, unique, pour un frère de Jésus d’être au monde sans appartenir au Mauvais. C’est être dans le monde sans y être englouti, englué, noyé. C’est n’être pas complice d’un monde qui met l’homme au rang d’objet.

« Sanctifie-les dans la vérité ».

La vérité c’est l’antinomie du Mauvais. La vérité c’est le contraire de Satan, le menteur, le calomniateur, le tentateur :

« Non, pas du tout, vous ne mourrez pas … vous serez comme des dieux … »  (Gn 3,4-5)

« Le monde les a pris en haine pare qu’ils ne sont pas du monde »

 L’Observatoire de l’Eglise en détresse, soutenu par l’AED, a publié en 2014 une étude sur la persécution des chrétiens dans le monde. Il y a la persécution officielle et l’hostilité populaire qui peut lui ressembler beaucoup. Le nombre de chrétiens persécutés s’élève à 100 voir 150 millions. Et le Malin s’appelle alors Boko Haram, Daech, Mafia, Règne de la drogue etc …

Au fait, le pape François – comme Jean l’évangéliste – aime aussi les répétitions.Il use et abuse des mots mondanité, mondain(e) ! L’avez-vous remarqué dans « la Joie de l’Evangile ? »

Alors ? Alors le Diabolus peut aussi s’appeler surconsommation, individualisme, engagement frileux, immanence, récupération, etc …

Alors ?

Seigneur « ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal » ….

Sœur Françoise-Chantal  Sr Françoise Chantal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s