MISSION DES APOTRES

(Evangile selon St Marc ch. 6 v. 7-13)

Ce texte de l’évangile selon St Marc que nous proclamons en Eglise ce dimanche a concerné les Apôtres et nous concerne tous ! La Mission du Christ : « l’Annonce de la Bonne Nouvelle aux hommes » et l’envoi en mission en Eglise pour le Monde d’aujourd’hui

Il semble bien dans les trois évangiles  relatant cette Nouvelle que ce sont les Apôtres qui sont en premier envoyés par Jésus. En (Marc Ch.6 v.7) « Il fait venir les douze » en (Mathieu Ch.10 v.1) « Ayant fait venir ses douze disciples (et v.2) « voici les noms des douze apôtres » en Luc Ch.9 v.1) « Ayant réuni les douze ». Il est donc bien question des douze. Ensuite en Luc (Ch. 10 v.1), il sera question des 72 disciples et nous retrouverons les mêmes enseignements à l’égard de ceux-ci.

Ces passages de l’Ecriture se situent tous à la suite de la Mission, des missions de Jésus : en Marc, la tempête apaisée, la guérison de possédés du démon, la guérison de la fille de Jaïre  et d’autres guérisons …..

Ce texte se situe aussi à la suite des enseignements de Jésus avec les paraboles ; la parabole du semeur, la graine de moutarde … etc.

Donc, les Apôtres avant cet envoi en mission avaient été choisis, appelés à suivre Jésus, avaient reçu un enseignement, avaient été témoins  des signes que Jésus accomplissait. Et les voilà prêts à recevoir cet envoi. Comme un premier apprentissage…

En Marc, Jésus les envoie deux par deux, mais il semble que c’est toujours à plusieurs que Jésus envoie : « Il les envoie » Une nécessité d’être à plusieurs afin de pouvoir ensuite relire ce qui a été vécu.  Il les envoie prêcher « avec pouvoir » de chasser les démons. Nous pouvons dire qu’Il leur a donné l’Autorité qu’Il avait Lui-même. En Luc nous lisons : « Il leur donna puissance et autorité »

Et suivent les recommandations. Pour la route : ne rien prendre, surtout ne pas s’embarrasser du superflu… « Prendre un bâton pour la marche, pas de nourriture, ni sac, ni monnaie dans la ceinture, pour chaussures, des sandales » vraiment la tenue du pèlerin, « pas deux tuniques… » Là où vous serez on y pourvoira….

Ensuite, lorsque vous arriverez dans un lieu, demeurez chez « un tel ». C’est de là que vous agirez… Ayez donc un « pied-à-terre »… Dans les Actes des Apôtres, nous voyons aussi que Paul et ses compagnons sont reçus et restent le temps nécessaire dans une ville, dans la même maison qui les a accueillis.

La mission achevée, accomplie, c’est-à-dire annoncer et proclamer le Règne de Dieu, donner des signes du Royaume : guérir les malades, chasser les démons…vous pouvez partir pour un autre lieu.

Mais si on ne vous reçoit pas avec les exigences de l’hôtelier : accueil de l’essentiel, offrir et donner le couvert et le gîte, si une localité ne vous reçoit pas, alors ne laissez aucun témoignage de votre venue…. N’emportez pas la terre que vous pouvez avoir sous vos sandales…, n’emportez vraiment rien de ce lieu, c’est un geste de rupture, l’envoyé ne doit plus rien aux habitants. Et on ne peut forcer personne à croire.

Si cet appel, cet envoi des Apôtres nous est familier, n’est-ce pas celui des Apôtres après la Résurrection du Christ, des Disciples appelés par les Apôtres et depuis ce temps  dans l’Eglise, le Pape, les Evêques, les prêtres, les Diacres, les religieux et tous les Chrétiens envoyés eux aussi.

Aujourd’hui, encore et toujours, les apôtres, les disciples expulsent les démons, lorsqu’ils nous permettent de dépasser nos peurs, nos angoisses, nos maladies de l’esprit qui agissent parfois sur nos corps, lorsqu’ils  nous permettent de nous déposséder de nos haines, de nos fureurs, de nos mal-être…

Autrefois, dans l’A.T. les onctions d’huile sacraient les Rois, DAVID en Samuel (Ch.16 v.13). Aujourd’hui, les apôtres, les disciples du Christ lors d’un baptême d’un enfant, d’un adulte font sur eux une onction d’huile bénite par l’Evêque. Sur les Confirmés, l’Evêque ou son délégué fait aussi cette onction d’huile parfumée « le Saint Chrême ».

Au début de l’Eglise Jacques nous dit : « L’un de vous est-il malade, appelez les Anciens, qu’ils prient après avoir fait sur lui une onction d’huile au nom du Seigneur (Jc. Ch. 5 v.14.)

Si au début de cette réflexion, nous avons parlé du choix, de l’appel, de l’envoi des Apôtres, des Disciples, il est bon de rappeler ici que Jésus Fils de Dieu a été le premier choisi, élu, envoyé par le Père dans notre Monde, afin que nous vivions du Royaume de Dieu. Il est venu nous dire la Passion du Père pour chacun de nous et pour tous.  Jésus a vécu sa Mission qui lui a été confiée : « L’Humanité sauvée ! »  Mais cette Mission réalisée, nous devons l’annoncer et la faire advenir pour tous….

Les apôtres, les disciples, les chrétiens, l’Eglise fondée  par Jésus-Christ  nous envoie dans le monde : « Allez par le monde entier, proclamez l’Evangile à toutes les créatures. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé… Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru, en mon nom, ils chasseront les démons,… ils imposeront les mains à des  malades et ceux-ci seront guéris…. » (Marc Ch. 16 v.15)

Aujourd’hui, puissions-nous prier pour que l’Eglise animée par l’Esprit-Saint appelle, envoie des apôtres, des disciples et des chrétiens pour annoncer cette Vie Nouvelle en Jésus-Christ et que sans cesse nous puissions nous convertir pour en vivre.

Soeur. Marie ChristineMarie Chrisitne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s