Bienheureuse Marie Poussepin

C’est aujourd’hui la fête de notre fondatrice, la bienheureuse Marie Poussepin, et même si c’est l’heure des secondes vêpres, il est toujours temps de nous réjouir et de la fêter !

Marie Poussepin

14 octobre 2015

Bruissements d’ailes …

Chuchotis et rires étouffés …

C’est toujours ainsi, au ciel, les jours de fête : c’est-à-dire tous les jours …… encore que les jours n’existent pas :
Le temps est extatique …

Le temps est intemporel mais non virtuel …

Le temps est béatitude …
Le temps est proprement divin !

Mais revenons à ce 14 octobre 2015 (temps terrestre)

En tendant l’oreille, j’arrive à discerner dans le murmure, ce qui suit :

Archangel  Tu la connais, toi, Angelino, la dame qu’on fête aujourd’hui ?

Angelino   Eh bien … j’ai ouï dire que c’est la petite personne … tu sais … si discrète, si humble, si pieuse, si charitable … qui nous sourit toujours avec indulgence lorsque nous la rencontrons ?

Archangel Ah ! oui, Angelino, je vois de qui tu parles ! … et, tu crois …. qu’il viendra ?

Angelino   Qui ?

Archangel Celui qu’on appelle Do-mi-ni-que. Tu sais … avec tout ce qui se prépare en bas pour les 800 ans de l’Ordre des Prêcheurs – comme ils disent -, je le crois trop occupé pour faire le déplacement !

Angelino  Eh bien moi, je pense juste le contraire, parce que lui, tout dominicain qu’il est, il n’y avait pas pensé aux religieuses apostoliques. Et c’est elle qui en a eu l’idée. Du reste … j’ai lu …. mais où ? ………………… «  Marie Poussepin a donné à l’Ordre la première sœur apostolique. »…. Alors s’il ne venait pas ………………………

Archangel   Et, tu crois qu’on va voir aussi la Mère Saint Pierre ?

Angelino   Tu en as de ces questions mon pauvre Archangel ! La bonne Mère saint Pierre, elle ne rate pas une fête : Rose de Lima, Thomas d’Aquin, Martin de Porrès, Hyacinthe Cormier, Jourdain de Saxe …… alors, tu penses MARIE POUSSEPIN !!!!! Elle la vénère, elle la chérit. Elle prie pour sa canonisation (pour ceux d’en bas). Quelquefois elle tempête parce que ça tarde. Elle s’indigne contre tel médecin qui traîne les pieds pour reconnaître le fameux miracle ! Oui, elle viendra c’est sûr … et avec elle, son amie Mère Agnès Mathis.

Archangel  Parce qu’il est si fameux que ça … le miracle ?

Angelino  Tu en as de ces questions, mon pauvre Archangel ! C’est une expression, parce que, justement, de miracle reconnu, il n’y en a toujours pas.

Archangel   Sois gentil, Angelino, veux-tu me parler doucement ?

Angelino

Bon, je reprends. Je reconnais que je suis un peu « soupe au lait ». Depuis la béatification (pour ceux d’en bas), à plusieurs reprises, elles (les filles de Marie Poussepin) ont cru qu’elles le tenaient « leur » miracle, et puis au dernier moment … ça capote ! Un médecin fait du zèle, en conscience, il n’est plus sûr de rien, alors il sort sa boule noire. Et il faut recommencer à attendre, attendre…

Archangel  C’est peut-être, qu’en bas, ils ont perdu le sac de graines ?

Angelino   Mais qu’est ce que tu me racontes encore ?

Archangel   Ben … oui … quoi … de la foi … s’ils en avaient gros comme une graine de sénevé …ils déplaceraient des montagnes … alors un miracle …

Angelino   Par les temps qui courent (en bas) la planète n’a pas besoin de montagnes qui se jettent dans la mer. Ca ferait encore monter le niveau des eaux … Prie plutôt la Cop 21 …

Archangel   Dis-moi, Angelino, quel beau monde il y aura encore … à cette fête du 14 octobre ?

Angelino   Je parierais bien qu’il y aura l’abbé Granger, sans doute l’abbé Gervais et aussi le Père Lacordaire. Je verrais bien la sœur St Florent et …
Archangel   Moi, je la croise souvent quand je vais regarder « Notre Dame Marie la si Belle ». Elle ne la quitte guère.

Angelino    Si tu m’interromps toujours, tu me fais perdre le fil …Ah oui … je disais la petite sœur St Florent, la mère Chantal, qui en raison d’une épidémie a tellement soigné de malades qu’elle est arrivée ici plus tôt que prévu.

Et puis, il y en aura encore beaucoup d’autres, de ces petites religieuses modestes, courageuses, de ces petites converses totalement oubliées en bas mais honorées ici, ces petites bonnes sœurs, servantes des pauvres, vraies sœurs de charité dominicaines de la Présentation, dévouées, silencieuses, méconnues, ignorées, des sans grade, qui ont obéi, prié, veillé, souffert et aimé.

Archangel   Justement, en voilà quelques unes qui se hâtent. Angelino, je te laisse, je vais faire un bout de ciel avec elles. Ca me fait du bien de voir de ces derniers qui sont premiers.

 

Sœur Françoise Chantal Lelimouzin o.p.

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bienheureuse Marie Poussepin »

  1. J’aime ce dialogue imaginé, la clarté de la présentation (sans jeu de mots) et tout ce qui est passé dans ces lignes. ! Pas de blablabla ampoulé ou théologique mais tout à porté de lecture pour en faire ce qu’il se doit. Bravo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s