Prix de spiritualité Panorama La Procure

Jeudi 23 juin, Anne Lécu, dominicaine de la présentation, a reçu le prix de spiritualité « Panorama La Procure » pour son dernier livre Tu as couvert ma honte. 

En même temps était remis le prix spécial du jury à Jean-Pierre Lemaire, poète peu connu, dont toute l’oeuvre poétique vient d’être publiée dans un magnifique volume de Gallimard : Le pays derrière les larmes. A lire absolument !

La page Facebook du site de Panorama retransmet l’événement ici :

 

13495185_1201055963259678_3556567669381012509_n.

Ce livre est un cadeau…

 

Ce livre est un cadeau car j’ai joué en écrivant ce qui au début était une retraite pour des frères et pas du tout un livre, orienté sur la miséricorde de Dieu alors que l’année de la miséricorde n’avait pas été annoncée.

 

C’est un cadeau du père Lataste, qui m’a fait progressivement approfondir la notion de discrétion de Dieu lui-même qui ferme les yeux sur ce qui dans nos vies n’est pas à la hauteur, sur la honte, sur nos manquements.

 

C’est un cadeau de mes frères dominicains, qui m’ont encouragée à travailler (je pense à Bertrand et à notre premier livre ensemble il y a dix ans), qui m’ont encourager à prêcher (je pense à Thierry et à Retraite dans la ville, mais aussi au frère de St jacques et à ceux du Caire qui m’ont conviée à prêcher sur ce thème de la tunique), qui m’ont encouragée à publier (Je pense à Renaud et au Cerf.)

 

C’est un cadeau que m’ont permis mes sœurs, en me donnant du temps pour étudier et en m’encourageant à travailler en prison depuis si longtemps (20 ans presque) et en me permettant d’y rester, car seule la longue durée de présence dans un endroit si particulier que celui-ci peut avoir des effets durables dans une vie comme la nôtre, effets sur la manière de lire, la manière de vivre et peut-être la manière d’aimer.

 

Ce livre est un cadeau, de vous ce soir, car des lecteurs m’ont fait à cette occasion des confidences sur ce que ce texte a été pour eux qui clairement, me dépassent…

 

Ce livre est un cadeau pour moi, reçu des découvertes faites en jouant avec le texte. J’ai été émerveillée de découvrir que le mot KPPR pour dire le grand pardon, c’était « recouvrir ». J’ai été émerveillée de la discrétion de notre Dieu qui préfère dès la Genèse recouvrir la honte d’Adam pour qu’il puisse vivre, et qui à l’heure de la passion, échange une tunique de luxe contre un linceul…

 

Et je crois tellement que c’est urgent de dire que ce n’est pas le péché qui intéresse notre Dieu, mais nous !

Anne Lécu o.p.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Prix de spiritualité Panorama La Procure »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s