Augmente en nous la foi !

     … « Si vous aviez la foi, gros comme une graine de moutarde… »

Je dois avouer qu’en découvrant l’évangile de ce dimanche, un visage rayonnant et buriné par les années me revenait : celui d’une dame âgée, rencontrée en maison de convalescence la semaine dernière. Poursuivant la lecture, j’entendais sa voix douce m’interrogeant : « Ma sœur, je vais vous avouer que je ne sais pas si j’ai la foi. Certes, j’ai pratiqué toute ma vie, mais ai-je vraiment rencontré le Christ ? Aidez-moi à répondre à cette question qui m’habite. »

« Ai-je la foi ? »… qui peut affirmer n’avoir jamais été habité par cette question au cours de sa vie ? Personne ne semble y échapper, que ce soit par curiosité, par nécessité, par honnêteté spirituelle, ou lorsque s’abat la maladie, l’accident ou la souffrance.

À bien y réfléchir, cette interrogation renvoie spontanément à la nature de la foi : qu’est-ce que la foi ? … Nombreuses sont les définitions, chacun apportant sa réponse, même si la liturgie nous rappelle qu’elle demeure avant tout un mystère : « il est grand le mystère de la foi. »

Mais d’autres questions se succèdent : Suis-je à l’origine de cette foi qui m’habite ? L’Église nous a transmis qu’elle était don de Dieu. Le Seigneur a déposé en nous cette toute petite graine de sa toute-puissance aimante qui rend possible même l’impossible !

Le travail parait donc achevé… si ce n’est que Jésus semble en faire une condition : « si vous aviez la foi ». Alors qu’en est-il vraiment ? La foi, bien que donnée dépendrait-elle de nos prières, nos bonnes lectures, nos œuvres charitables, ou que sais-je encore ? Heureusement l’évangile de ce jour ne s’arrête pas là !

Poursuivant sa lecture, nous découvrons cette parabole des serviteurs dont le premier devoir est de se tenir prêts … à servir !

Mais me revient comme en écho, cette autre parabole : celle du maitre confiant ses biens à ses serviteurs ! Apparait là une seconde mission de serviteur, celle de prendre soin de ce qui a été confié.

Ainsi ma prière s’unit aujourd’hui à celle des apôtres :

Seigneur augmente en moi la foi en ta puissance aimante déposée en mon cœur, telle une graine de moutarde, afin que me laissant travailler par Toi, comme une terre à cultiver, je fleurisse où tu m’as plantée  … faute de pouvoir demander aux arbres de se déraciner pour aller pousser dans la mer !

Elisabeth Lemière o.p.          DSCN6623

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Augmente en nous la foi ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s