L’heure où le Seigneur vient

 

capture-decran-2016-11-26-a-21-12-47

En ce premier dimanche de l’Avent, le prophète Isaïe évoque Juda et Jérusalem. Son souci est la Maison du Seigneur. La Maison du Seigneur, ce lieu sans adresse, couvre tout l’univers au-delà des montagnes et des collines. Cependant, toutes les nations se préparent à converger vers Jérusalem. Mais pourquoi un tel déplacement ?

Jérusalem est le lieu de pèlerinage pour les grandes fêtes religieuses. Toutes les nations s’y rassemblent pour se mettre à l’écoute de la Parole du Seigneur afin d’y découvrir ce que le Seigneur désire pour chacun de nous. Les nations sont conviées à marcher vers la lumière du Seigneur c’est-à-dire vers le salut car le Seigneur nous propose la vie. La vie en lui qui commence ici-bas.

L’épitre aux Romains nous le rappelle, le salut est tout près de nous. Oui, l’heure est proche, écartons-nous des ténèbres pour nous diriger vers la lumière. Ecartons-nous de tout ce qui nous entrave dans le quotidien de notre vie pour nous tourner vers celui qui nous montre un chemin possible de fraternité et de paix.

L’évangile selon Saint Matthieu nous ramène à un passé très lointain où Noé, homme juste et intègre (Gn 6, 9), suit les voies de Dieu. Il en sera de même avec l’avènement du Fils de l’homme. Saint Jacques nous invite à la patiente. Nous, qui très souvent, voulons tout, tout de suite. Non, patientez, affermissez votre foi car le Seigneur est proche. Le récit du déluge a tout emporté sur son passage. Notre foi est-elle assez ancrée pour dépasser toutes les difficultés de notre monde ? Nous laissons-nous emporter par la première idée qui passe sans voir que Dieu nous attend ailleurs ?

Alors que l’Eglise vient de clôturer l’année de la Miséricorde, la porte reste et demeure ouverte dans le cœur de notre Dieu. Ce messie tant annoncé, attendu, chaque année nous en faisons mémoire dans une actualité toujours renouvelée. Car ce Messie est hors du temps, il est de tous temps. Ainsi nous avons quatre semaines pour nous tourner plus spécialement vers sa venue chez tous les peuples, chez toutes les nations. Alors les armes se tairont car le mystère est si puissant que nous serons toujours petits devant le maître de l’Univers.

Soeur Corine Haramant  cru00e8che

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s