Marie accordée en mariage à Joseph !

En ce 4éme dimanche de l’Avent, nous avons à méditer en Eglise sur le texte de l’évangile selon St Mathieu Ch. 1 v. 18-24. « Jésus naîtra de Marie, accordée en mariage à Joseph, descendant de David. »

Quelle belle figure nous est présentée en Joseph !

Nous lisons : « Marie accordée en mariage à Joseph. » Dans l’Evangile de Luc, au Ch. 1 v. 27 cela est dit aussi : « L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville  de Galilée du nom de Nazareth, à une jeune fille accordée en mariage à un homme appelé Joseph, de la famille de David. Cette jeune fille s’appelait Marie ».

En orient, rappelons-nous que les mariages étaient quelque peu programmés par les parents. Cependant, nous pensons que Marie et Joseph se connaissaient, les familles se fréquentaient.

Le verbe « Accorder » dit bien cela. Sans doute, y-avait-il un temps spécifique avant le mariage, plus ou moins long, que dans nos pays occidentaux appelions « les fiançailles ».  Un temps décisif de réflexion avant d’habiter ensemble.

Joseph élu pour être père de Jésus sur terre! Un descendant de la Maison de David ! Pourquoi lui et pas un autre ? Sans doute, pour la justesse de sa vie ! Etre juste veut dire : Etre parfait, vrai, droit dans le jugement … etc.

Joseph apprend que Marie est enceinte …. Rien  nous est dit par qui l’a t-il su ?  La rumeur ?…non ! Marie elle-même peut-être ?… Mais de qui est cet enfant ? Pas de lui !

De toute façon, Il sait ! Et il doit  dénoncer Marie publiquement, c’était normal !

Mais Joseph confiant en Marie ne le peut, ne le veut pas…. Il la respecte et l’aime tellement ! Quel discernement faire ? Il est sur ce chemin tortueux, rempli de méandres, d’angoisses, et pourtant il doit décider. Quel grand homme que Joseph, l’homme de la sagesse, de l’intelligence du cœur, de la justice, de l’humilité, de la recherche du bien-fondé ! Pas pour lui mais pour Marie ! Et sa décision est prise : « Il va répudier Marie en secret, afin de la rendre libre de son choix et de son secret ! »

Dans la sérénité de sa décision, dans la paix, il s’endort !

Mais voilà, cependant en cette nuit ténébreuse, il reçoit d’autres lumières et va écouter une voix (celle de l’Ange) qui va lui annoncer un message : « L’enfant qui qui est engendré en Marie vient de l’Esprit-Saint » « Ne crains pas de la prendre chez toi, Marie, qui sera ton épouse ! Oui, elle enfantera un fils et c’est toi qui lui donneras un nom : Jésus, le Seigneur sauve, et il sauvera le peuple de ses péchés ». Donner le nom, signifie bien que Joseph va être le père de Jésus, dans son humanité, et que Jésus pourra être nommé fils, descendant de David.

Joseph a écouté cette voix, cela a transformé sa décision, je dirais : converti entièrement ce qu’il envisageait de faire… Il ne cherche pas comment tout se passera, il fait confiance, il avance un peu aveuglé sans doute  par ce changement d’optique mais il répond : « oui ». Non pas pour lui, mais pour Marie, pour Dieu qui va se faire homme pour sauver toute l’humanité. Il accepte cette mission, d’être l’époux de Marie, le père de Jésus, le garant de cet enfant, de cet adolescent.

Peut-être à certains carrefours de nos vies, où nous devons prendre des décisions parfois plus ou moins dans l’obscurité, nous décidons un peu trop vite en pensant à nous même. Non pas « un ange », mais quelqu’un : un ami, un frère, un conseiller, notre entourage, les évènements, nous conduisent à revoir, à appréhender la situation dans un peu plus de clarté, en pleine lumière ce que nous avons à  décider pour les autres et le bien commun. Nous sommes amenés à convertir notre regard et à ce moment-là, un retournement s’effectue.

Notre préparation immédiate à NOEL, n’est-ce pas cela ? se laisser prendre et toucher par l’Esprit, méditer, chercher ce qu’il y a de meilleur, se laisser réconcilier avec soi-même et les autres, en toute vérité et discernement, pour se donner entièrement à la volonté de Dieu, à la mission qui nous est donnée, pour que son règne vienne.

NOEL ! Que nos regards se posent sur Marie et Joseph ! Ils sont des signes qui nous aideront, nous permettrons de reconnaître le Signe de l’Amour du Père en Jésus pour l’humanité.

Sr. Marie Christine COUSIN op        Marie Chrisitne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s