Vous êtes la lumière du monde !

capture-decran-2017-02-05-a-12-15-12 

Vous êtes le sel de la terre!

Quel beau symbole ! En effet, le sel dans la terre, en petite quantité, fertilise le sol et à l’époque de Jésus on en mélangeait un petit peu avec l’humus pour le rendre plus fertile. Pour nous, aujourd’hui, le sel est surtout ce qui donne du goût : que serait une cuisine sans sel, sinon une cuisine sans saveur et insipide ! Qui plus est, le sel est même indispensable pour notre corps, il est vital !

Analogiquement, pour un croyant, la foi est le sel de la vie. Car c’est la foi qui donne du goût et du sens à la vie. Ainsi, et c’est là notre vocation, nous sommes appelés à être le sel de la terre. C’est-à-dire à donner du goût à la vie par notre témoignage de vie!

Mais dans le risque est toujours grand de dénaturer le sel, d’oublier pourquoi Dieu nous a créé. Claudel disait non sans humour: «L’Évangile c’est du sel, et vous en avez fait du sucre». Oui, à trop vouloir toujours tout concilier, on devient fade, on perd la force corrosive du sel de l’évangile dans nos vies. Et alors on passe à côté de notre vocation. Soyons clairs, si le chrétien n’est plus du sel, il ne sert à rien, il n’est plus signe du Royaume de Dieu et ne sert donc plus à rien. Au contraire, nous sommes appelés à donner du goût à notre milieu par le témoignage de notre foi. C’est là une responsabilité non pour nous mais envers les autres…

Vous êtes la lumière du monde!

Cette seconde expression renforce la première dont elle partage le sens. La lumière, c’est la couleur, la beauté, la vie. La lumière fait resplendir la terre. Quand il y a du soleil, il fait toujours beau, parce que la lumière transforme en beauté tout ce qu’elle éclaire.

S’il était une image pour dire Dieu, le soleil en serait la meilleure : « Soleil levant qui vient nous visiter ». Et nous sommes appelés à être des lumières pour les autres. Nous sommes tous appelés à être brillants, transparents pour que la lumière de Dieu puisse par nous éclairer nos frères. Elle le fera si nous vivons en chrétiens authentiques, c’est-à-dire en pratiquant ce que nous demande le prophète Isaïe : «Partage ton pain avec celui qui a faim, recueille chez toi le malheureux sans abri, couvre celui qui est sans vêtement, ne te dérobe pas à ton semblable. Alors ta lumière jaillira comme l’aurore». Et plus loin: «si tu fais disparaître de ton pays le joug, le geste de menace, la paroles malfaisante, si tu donnes de bon cœur à celui qui a faim, et si tu combles les désirs du malheureux, ta lumière se lèvera dans les ténèbres et ton obscurité sera comme la lumière de midi».

Mais c’est bien Dieu qui, par nous, se donne et se communique. La grandeur de notre vie, c’est de laisser passer Dieu. Pour cela, il faut lui donner de l’espace, lui donner du temps … d’où l’importance de la prière fidèle, des sacrements, de la lecture de la parole de Dieu, des œuvres de miséricorde. Oui, Dieu ne peut se donner que dans la mesure où nous le laissons passer, Il fait tout dépendre de notre liberté.

Jean-Paul II parlait ainsi aux jeunes aux JMJ de Toronto, en 2002 (Le thème était “sel de la terre et lumière du monde”) lors de la messe de clôture: «Le sel assaisonne et donne du goût à la nourriture. En suivant Jésus, vous devez changer et améliorer la “saveur” de l’histoire humaine. Par votre foi, votre espérance et votre amour, par votre intelligence, votre courage et votre persévérance, vous devez humaniser le monde dans lequel nous vivons. Isaïe indiquait déjà dans la première lecture d’aujourd’hui le moyen d’y parvenir: “Faire tomber les chaînes injustes… partager ton pain avec celui qui a faim… faire disparaître le geste de menace et la parole malfaisante… Alors ta lumière se lèvera dans les ténèbres” (Is 58, 6-10).

Cela n’est pas qu’une invitation aux plus jeune, c’est une invitation à tout chrétien quelque soit son âge. Que l’Esprit ne nous laisse pas nous affadir ou nous assombrir. Notre monde, nos frères ont besoin d’espérance, de lumière, de solidarité !

Ô Christ, Soleil de justice, rends-nous rayonnants de ton amour sur la terre des hommes !

 

Soeur Catherine Aubry    425121_108950605897511_1585549933_n

Publicités

Une réflexion au sujet de « Vous êtes la lumière du monde ! »

  1. attention : trop de sel dans la terre la rend inféconde. Et l’on ne cesse de redire aux personnes âgées : »attention au sel !  » (c’était tout simplement pour y mettre mon grain de sel ! Et merci pour l’article;

    Garanti sans virus. http://www.avast.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s