La Résurrection de LAZARE : un Signe spectaculaire

En Jean Chp. 11 v. 1 à 45

Cette scène évangélique renferme en plus et en lien avec la Résurrection de Lazare, plusieurs thèmes  qui peuvent nous interpeller. J’essaierai d’en dégager pour ma part quelques-uns :

  • Une famille, Marie, Marthe, Lazare,
  • Jésus affecté comme nous par la mort d’un ami, d’un parent.
  • La Glorification de Dieu…
  • La Foi en la Résurrection !

La famille :

Dans l’évangile de Jean, dans celui de Luc aussi au Chp. 10 v. 38 à 42, nous trouvons Marie, Marthe. Après la Résurrection de Lazare, en St Jean au Chp. 12 v.1 à 11, on retrouve encore cette famille.

Si Jésus était entouré par les apôtres, les disciples, les femmes qui le suivaient. A Capharnaüm,  on le voit dans la maison de Pierre, y revenir souvent, il y trouvait aussi l’atmosphère d’une famille puisqu’il va là aussi guérir la belle-mère de Pierre… . Mais la maison de Béthanie semble privilégiée pour recevoir les amis et Jésus y est reçu avec  joie et il nous semble qu’IL y trouve un lieu de sérénité, de bonheur. Il s’y repose, peut partager simplement, spirituellement, c’est un lieu de retraite, d’arrêt…. Il aime les êtres qui y demeurent.  Famille également reconnue dans le village, puisqu’au moment de la mort de Lazare, « beaucoup de juifs étaient venus réconforter Marthe et Marie. »

Je pense que chacun, chacune aime se retrouver dans une famille amie. Pour nous religieuse, bien que nous vivions en communauté, la relation avec une famille  nous semble nécessaire et salutaire.

Jésus affecté comme nous par la mort d’un ami, d’un parent.

Sans doute Jésus apprend que Lazare est malade, il est sans doute consterné, mais lorsqu’Il réalise la mort, qu’ils voient Marie et les juifs l’accompagnant pleurer, « il fut saisi d’émotion, il fût bouleversé et se mît à pleurer ». En arrivant au tombeau, « Il fût repris par l’émotion ».

Personne ne se trompe sur le lien étroit d’amitié vécu par jésus avec cette famille, puisque les juifs disaient : « Voyez comme Il l’aimait » !

La Glorification de DIEU :

Lorsque Jésus apprend que Lazare celui qu’Il aime est malade, il dit : « Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la Gloire de Dieu, afin que par elle, le Fils de Dieu soit glorifié »

Jésus dira à Marthe : « Si tu crois, tu verras la Gloire de Dieu » La Prière de Jésus  à son Père : « Jésus leva les yeux et dit : Père, je te rends grâce de ce que tu m’as exaucé. Certes, je savais bien que tu m’exauces toujours, mais j’ai parlé à cause de cette foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que tu m’as envoyé ».

La foi en la Résurrection.

Jésus durant sa vie apostolique a fait quelques signes annonçant la résurrection : Ici dans celui-ci, c’est l’ultime révélation de sa résurrection « Je suis la résurrection et la Vie » et de ce fait, conduire ainsi les croyants et tous les hommes de bonne volonté à ressusciter »

Jésus dit à ses disciples : « Lazare est mort, et je suis heureux pour vous de n’avoir pas été là, afin que vous croyez »

Lorsque Marthe apprit que Jésus était proche de la maison, elle alla au-devant de lui et lui dit : « Si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. » Phrase qui sera redite par Marie lorsqu’elle arrivera à son tour près de Jésus. Marthe ajoute : « Mais maintenant encore, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te le donnera. » Jésus lui dit : « Ton Frère ressuscitera » Elle croyait comme quelques-uns des juifs de son époque à la résurrection au dernier jour ! Et Jésus d’appuyer cette conviction : « Je suis la Résurrection et la Vie : celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais, Crois-tu cela ?».Et Marthe fait cette profession de foi : « Oui, Seigneur, je le crois, tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde. »

Et nous retrouvons Jésus  dans la même attitude qu’est la nôtre lors de la mort d’un ami : « Où l’avez-vous déposé ? » Viens et vois » Et lorsqu’il  demande d’enlever la pierre du tombeau, une réaction de Marthe toujours aussi humaine, aussi réaliste : « Seigneur, il sent déjà, c’est le quatrième jour qu’Il est là » Alors Jésus lui redit : « Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ».

Alors, Jésus ordonne d’une voix forte en l’appelant par son nom : « Lazare, viens dehors »  Et il sortit et Jésus demande qu’on le libère des bandelettes, du suaire : « Déliez-le et laissez-le aller. »  Et beaucoup de juifs crurent en Jésus !

Le Signe de la Résurrection :

Une page de Bonne Nouvelle que tous ne comprenne pas, car : « Celui qui marche pendant le jour, voit la Lumière, il ne trébuche pas. Celui qui marche dans les ténèbres  trébuche. » Pourtant, Jésus est venu apporter la Lumière de la vie, de la Résurrection.

Sans nul doute, Jésus voulait annoncer encore une fois que Lui aussi allait mourir mais qu’Il ressusciterait le troisième jour et Il désirait  affermir par ce geste d’amour de résurrection pour la famille qu’Il aimait,  la Foi des Apôtres, des Disciples, et du Peuple.

Puissions-nous aujourd’hui en chemin vers la semaine sainte qui arrive nous appuyer sur cette révélation et faire nôtre la réponse de Marthe à la parole de Jésus : «  Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt vivra, quiconque vit et croit en moi  ne mourra jamais » « Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es Celui qui vient dans le monde. »

Marie Chrisitne

Sr: Marie Christine COUSIN op

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s