Es-tu le Fils de Dieu ?

Ce récit de la Passion que nous connaissons presque mot à mot, nous l’écoutons avec peine, angoisse et chagrin. Il débute par la dénonciation de Jésus par Judas qui se fait acheter par les grands prêtres, puis rejoint les autres disciples. Pendant le repas qu’ils prennent ensemble, Jésus déclare aux Douze :

« Amen, je vous le dis, l’un de vous va me livrer ».

Judas interroge Jésus : « Serait-ce moi ? ».

Jésus répond :

« C’est toi-même qui le dit ».

Puis le repas se poursuit et Jésus pose l’acte fondateur de notre foi.

« Jésus, ayant pris le pain et prononcé la bénédiction, le donne à ses disciples, puis ayant pris une coupe et en rendant grâce, il leur donne et dit : ceci est mon corps ; ceci est mon sang »

Puis, il poursuit :

« Cette nuit, je serai pour vous tous une occasion de chute, mais une fois ressuscité, je vous précéderai en Galilée. »

Puis ils partent à Gethsémani.

Il emmène avec lui Pierre, Jacques et Jean et dit :

« Mon âme est triste à en mourir »

Cela surprend de la part de Jésus. Peut-être le fait de se trouver avec ces trois proches apôtres et amis lui a permis de se laisser aller un peu.

Il leur demande de veiller et de prier. Puis il s’éloigne, mais eux s’endorment. A deux reprises, il vient les secouer, mais ils dorment. Seul un disciple est actif : Judas, qui vient accompagné d’une foule armée. « Celui que j’embrasserai, c’est lui, arrêtez-le ». Voilà ce que dit Judas. Et il embrasse Jésus. « Salut Rabbi ».

C’est le dernier disciple que verra Jésus, car à partir de cet instant, Jésus est arrêté, amené à Caïphe, interrogé, et jugé.

Caïphe dit : « Je t’adjure par le Dieu vivant de nous dire si c’est toi qui est le fils de Dieu »

Jésus répond :

« C’est toi-même qui l’a dit. »

On fait ensuite comparaître Jésus devant Pilate le gouverneur. Et de nouveau : Es-tu le Roi des Juifs.

Jésus répond :

« C’est toi-même qui le dit. »

Les grands prêtres et les anciens poussent les foules à faire périr Jésus. Pilate interroge : Que ferais-je donc de jésus appelé « Le Christ ».

« Qu’il soit crucifié » ! »

Que reste-t-il à Jésus abandonné de tous, raillé par les foules, injurié par les bandits pendus à côté de lui ?

Il crie d’une voix forte :

« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Puis, poussant un grand cri, il remet l’Esprit.

 

Que se passe-t-il après ?

La divinité de Jésus a vraisemblablement dû se ressentir sur ceux qui étaient présents, pour qu’ils voient leur quotidien basculer au point que leurs repères explosent. Ce bouleversement va jusqu’à ce qu’un centurion et quelques gardes disent : Vraiment, celui-ci était le Fils de Dieu ».

Un homme riche d’Arimathie demande le corps de Jésus, qu’on enveloppe dans un linceul immaculé, puis on le dépose dans un tombeau neuf que ce Joseph s’était fait creuser. Se rappelant des propose de Jésus (« dans trois jours, je ressusciterai »), on met un garde devant le tombeau.

Dans tout ce récit, Jésus ne parle que lorsqu’il s’adresse aux siens, aux disciples. Auprès des autorités religieuses et politiques qui le condamnent, il ne dit qu’une chose : « C’est toi qui l’as dit ».

Jésus continue par tous les moyens d’attirer vers lui les hommes, pour leur ouvrir le salut. C’est ce qu’il fait avec les centurions et les gardes qui en arrivent à confesser : « Vraiment, celui-ci était le Fils de Dieu ».

Pendant ce temps, Judas va se pendre.

Quant aux disciples, où sont-ils ? Noyés dans leur chagrin, trop bouleversés pour ne plus se rappeler les promesses de Jésus : Je vous précéderai en Galilée.

Mais les disciples, c’est nous, qui manquons de foi.

Où sommes nous ?

 

Sœur Martine Bourquin. o.p.       

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s