Le trésor de nos vies.

Le Royaume de Dieu, un trésor : Mt 13, 44-52
Quatre paraboles qui en ce dimanche, nous parlent du Royaume de Dieu. A travers des images concrètes, Jésus sans cesse par ses paroles et ses actes insiste sur une priorité qui est la sienne : la réalisation du « Royaume de Dieu » Il est venu pour cela et pour que se réalise le Royaume avec nous et en Dieu.
Le laboureur trouve un trésor dans un champ qui ne lui appartient pas. Qui a enfoui le trésor, sinon Dieu lui-même ? Le Royaume de Dieu est là, on le trouve parfois sans le chercher, il vient nous rencontrer à l’improviste. Le Royaume de Dieu est donc là dans les profondeurs de nos existences.
Celui qui a trouvé un trésor ne le cherchait pas, le négociant en perles, lui recherche des « perles fines ». Le Royaume se cache aussi dans cette recherche. Il trouve ce qu’il cherche et tout ce qu’il possède déjà perd tout à coup toute importance à ses yeux. Seule la perle exceptionnelle prend de la valeur, il va vendre tout ce qu’il possède. Le règne de Dieu demande un don total de soi-même. C’est une décision radicale que nous prenons, sans retour. Il nous faut tout quitter. A chacun de nous Jésus demande : « où est ton trésor ? Quelle place Dieu tient-il dans ma vie ?
Qu’est-ce qui a le plus de prix à mes yeux ? Quel temps je consacre à Dieu, à l’essentiel dans mes semaines ?
« N’accumulez pas de trésors sur la terre » « Où est ton trésor, là sera ton cœur » Mt 6, 19 -21.
Recherche ce qui a une vraie valeur et donne lui toute ta vie nous fait comprendre le Seigneur. Par deux fois nous avons « vendre tout ce que l’on possède pour acquérir le Royaume »
Quant au filet des pêcheurs n’ est- il pas rempli de tout ce qui fait nos vies ?
Avez-vous compris tout cela ? Cette interrogation de Jésus est un des mots- clés répété 5 fois dans les paraboles des 3 derniers dimanches.
Bien comprendre quoi ? Jésus respecte notre liberté, on ne soumet pas sa vie, contraint et forcé ou à contrecœur. Pour adhérer à ce qu’attend le Seigneur de nous, il nous faut comprendre la valeur du trésor et de la perle.
Quand les acteurs de ces paraboles vendent tout, ils sont ravis, dans la joie. Nos renoncements pour le Royaume ne doivent pas nous rendre tristes « Je vous ai dit tout cela pour que Ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite. Jn 15, 11
Autant de comparaisons qui nous pressent de tout miser sur Celui qui est la seule et vraie richesse.
C’est toi Seigneur le trésor de nos vies !

Sr Monique Pelletier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s