Une vigne, un héritage, des héritiers

(Arcabas)

 

 

 

 

 

Lorsqu’il parle aux pharisiens (nos frères de sang), Jésus va droit au but. Ils devraient pourtant se douter que sa parole a le tranchant de la parole de Dieu. « Vous voulez accaparer l’héritage en tuant l’héritier ? Allez-y, tuez-le. Mais c’est mal connaître Dieu ! »

Ils n’ont pas compris, ces lettrés, que l’héritage et l’héritier sont la même réalité. Il est la vigne, et l’héritier, mais aussi l’héritage, Lui Dieu qui se donne, le don de Dieu. En tuant l’héritier, l’héritage échappe à la mort et revient à ceux qui ont toujours eu sa préférence, les petits, qui n’ont rien que leurs mains pour mendier et prier.

Ils oublient, ces lettrés, que de toujours à toujours, notre Dieu est un Dieu vagabond, surprenant, qui préfère la compagnie des exilés à l’heure où les gens bien se réunissent dans le temple pour se protéger des envahisseurs (Ez 10). Ont-ils oublié que le Dieu d’Israël aime la compagnie de Ruth, l’étrangère, ou de Rahab, la prostituée ? Comprennent-ils que depuis le grand matin du monde, Dieu se promène avec son peuple sous une tente, afin de pouvoir l’accompagner partout où il va, même dans ses détours et ses bouderies, même si il met quarante ans à parcourir un désert que l’on peut traverser en moins d’un mois ?

Même s’ils oublient, lui reste fidèle. Et Il aime évidemment aussi beaucoup ces pharisiens et ces grands prêtres qui n’y comprennent rien, attendant patiemment l’heure bénie où eux aussi tendront des mains de mendiants pour recevoir l’héritage qui leur est promis : le Fils, qui se donne, à nous tous.

Anne Lécu o.p.   

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s