Jésus lui-même qui nous propose tout un programme de vie

Nous voici en ce dimanche mis en face des pièges de l’autorité donc invités à une remise en question…pour suivre Jésus lui-même qui nous propose tout un programme de vie.

 

« Ils disent et ne font pas ».

Oui, cela peut nous arriver… mais il y a aussi beaucoup de personne qui ne disent pas mais font… ne devons-nous pas reconnaître ceux qui autour de nous et dans le monde agissent ainsi ! Nous chrétiens, baptisés appelés à être disciples du Seigneur cherchons ce que nous disons, comment nous le disons… Déjà Pharaon devant Moïse et Aaron en Exode 8-10 …les beaux parleurs ! « ce n’est pas ceux qui disent Seigneur, Seigneur » qui auront part à la vie éternelle mais ceux qui font la volonté du Père qui est aux cieux Mt 7,21. La parole mise en pratique retrouvons-la à Cana à l’école de Marie.

Dans tous les cas la parole est créatrice, elle contribue au bien comme au mal, elle nous permet d’entrer en dialogue avec les autres, elle nous fait exister et grandir en humanité.

Deux autres événements des Evangiles que je ne développerais pas mais que je livre à votre méditation : le lavement des pieds au soir du Jeudi Saint et la Croix… pas de parole mais le Don total de Jésus.

 

 Lier « des fardeaux pesants » et en charger les épaules des gens qui « eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt ».

Jésus reproche aux scribes et aux pharisiens de se servir de leur Pouvoir, de leur Savoir et de leur Avoir pour dominer et non pour servir! Et nous ?

 

« Ils agissent toujours pour être remarqués des hommes ».

Ah ! ce Vouloir paraître…gangrène pour notre temps !

 

« Ils aiment les places d’honneur dans les repas, les premiers rangs dans les synagogues, ils aiment recevoir le titre de Rabbi » (Maître).

‘Phylactères’, ‘franges’ tous ces noms et titres pour Mathieu collaient d’avantage aux personnes qu’aujourd’hui. Cependant, reconnaissons avec les propos de notre Pape François que nécessaire serait ‘un ‘coup de torchon’ périodique car le ministère chrétien ne doit être que service.

Pour les fondamentalistes : ‘ça on peut, ça on ne peut pas’ n’est pas la logique du Christ, lui ne respectait pas les habitudes devenues commandements : Il touchait les lépreux, ne lapidait pas l’adultère, parlait avec la samaritaine.

Dans la deuxième lecture de ce jour, St Paul aux Thessaloniciens, nous donne un message de douceur et d’humilité. Il va jusqu’à offrir sa vie, à la manière de Jésus qui la donne pour nous, Le Christ n’est que le plus grand Serviteur de tous, et c’est là son titre et son honneur.

Implorons le Seigneur, qu’en ce jour,  il nous donne la grâce de mettre en accord nos actes et nos paroles. Qu’Il arrache en nous le moindre germe d’orgueil afin de devenir toujours plus serviteur les uns envers les autres et nous guide dans Sa totale Vérité.

Sr Françoise-Marie Béguin

Sr Françoise-Marie op

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s