Si le Seigneur pouvait faire de tout son peuple un peuple de prophètes !

Capture d_écran 2018-05-20 à 18.25.39

 

Combien difficile à entendre est l’évangile de ce jour. Et pourtant salutaire.

Il y est question du nécessaire travail de séparation entre ce qui nous permet de vivre ensemble et ce qui tue nos relations. La leçon de Jésus est sérieuse : ce qui tue, nos conduites mauvaises, voir peccamineuses, il faut hardiment s’en débarrasser : « Coupe-le ». Mais encore faut-il les identifier. Travail de vérité nécessaire qui ne peut se faire seul, bien au contraire : « Celui qui n’est pas contre nous est pour nous ».

La main qu’il faut couper, c’est celle qui prend, qui accapare, qui abime l’autre. La main qui refuse le verre d’eau à celui qui a soif.

Le pied qu’il faut couper, c’est celui qui se glisse dans l’entrebâillement de la porte, celui qui s’impose dans l’intimité de l’autre au lieu de marcher en sa compagnie.

L’œil qu’il faut arracher, c’est celui qui fige l’autre, guette sa faute, espionne, l’œil qui se repait de la misère du monde confortablement installé à l’abri.

Jésus prend bien soin de nommer ce qui va par paire : il nous restera une main pour donner, un pied pour marcher et un œil pour contempler.

 

A chacun de faire ce qu’il peut, là où il est, avec celles et ceux qui l’entourent pour expulser ces démons là, en commençant par sa propre vie. Au nom du Christ qui nous en supplie, comme avant lui Moïse :

« Ah ! Si le Seigneur pouvait faire de tout son peuple un peuple de prophètes ! Si le Seigneur pouvait mettre son esprit sur eux ! »

 

Anne Lécu o.p.  Capture d_écran 2018-05-20 à 10.01.01

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s