Des pharisiens s’avancèrent pour lui tendre un piège

Nous sommes prévenus … une question ambigüe qui prête à confusion va être posée à Jésus. « Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? »

L’interprétation de ce passage de la loi de Moïse, au Deutéronome 24, 1, était déjà très controversée.

« Soit un homme qui a pris une femme et consommé son mariage ; mais cette femme n’a pas trouvé grâce à ses yeux et il a découvert une tare à lui imputer ; il a donc rédigé pour elle un acte de répudiation et le lui a remis puis il l’a renvoyée de chez lui. »

Jésus pouvait-il s’appuyer sur ce passage pour légitimer le divorce ? S’il disait « oui » il allait à l’encontre de l’ensemble de son message fondé sur le respect de chacun d’autant que ce texte n’est pas à l’honneur de la femme, une fois de plus, puisque c’est l’homme qui décide ! et s’il répondait « non » il risquait de compromettre la véracité de loi mosaïque !

Mais Jésus fait remarquer la subtile différence entre « commandement » et permission. Jamais Moïse n’a commandé le divorce, mais : permis ». Et Jésus ne se prive pas de faire remarquer que cette permission n’était qu’une concession acceptée par Moïse à cause de la « dureté du cœur » de l’homme.

Des exégètes supposent que Moïse au  Dt 20, 1-4 ne pouvait que constater le fait social de la pratique du divorce, non pour l’encourager ou le recommander, mais pour y introduire un peu de justice. Rappelons-nous la situation de la femme à l’époque biblique et à d’autres ! Si l’homme devait rédiger un acte de répudiation, la femme retrouvait sa liberté et ne pouvait être l’objet d’un chantage !

Mais Jésus n’en reste pas au niveau juridique, il veut rappeler la volonté première de Dieu. Il rapproche pour cela deux citations de la Genèse. 1, 27 et 2, 24 : « Le Dieu unique a créé l’homme et la femme à son image et a lié l’un et l’autre pour réaliser une entité nouvelle, indissoluble, dans l’amour ». (Michel Hubaut, « Quel est cet homme »)

Qui donc opère ce lien et fonde l’unité indissoluble du mariage, n’est-ce pas la parole fondatrice de Dieu ? Ainsi Jésus refuse toute polygamie et rappelle le dessein initial de Dieu.

Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! Car la prise de position de Jésus ne s’appuie pas sur des arguments juridiques mais sur la « vocation » originelle de l’amour humain, reflet de celui de Dieu !

Mais étant donné la condition de l’homme blessé, sans oublier celle d’aujourd’hui, l’idéal que Jésus propose, n’est-il pas une utopie irréalisable ?

Jésus connait le cœur de l’homme et de la femme, aliéné par des forces mauvaises…mais n’est-il pas venu pour le libérer de cette aliénation et lui permettre d’aimer à nouveau, selon le dessein de Dieu créateur ?

« Entre l’idéal vers lequel l’homme tend et ses limites, laissons place à la pédagogie de la miséricorde, de la croissance de l’être humain qui doit assumer ses échec et « croire » qu’un nouvel avenir est toujours possible. N’est-ce pas là toute la délicate question de la pastorale des divorcés ? » (Michel Hubaut, « Quel est cet homme ») et acceptée par notre Pape François…

Nous connaissons toutes autour de nous, dans nos familles, des situations douloureuses de couples désunis, de familles « recomposées », mais aussi des couples courageux qui rament souvent à contre-courant !

Que l’Esprit Saint éclaire la route, en fortifiant leurs efforts, de ceux et celles qui veulent, envers et contre tout sceller leur union en Dieu ! L’Amour ne sera-t-il pas toujours vainqueur ?

Soeur Monique Wagner o.p.

Pour compléter cette méditation, voir : un goût d’Evangile de Ph. Bacq- Edition Lumen Vitae. P 144…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Des pharisiens s’avancèrent pour lui tendre un piège »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s