Tout ce qu’il vous dira, faites le.

«Ils n’ont plus de vin. » « Tout ce qu’il vous dira, faites-le » Jésus vient de recevoir le baptême et de choisir ses premiers disciples. L’Eglise nous invite à vivre un autre rythme du temps ordinaire. Et cette année nous commençons le temps ordinaire avec l’Evangile des noces de Cana. Nous pouvons noter que c’est le commencement des signes que Jésus accomplit. Ce premier signe est bien riche en signification, puisque nous apercevons une annonce du Sacrement de l’Eucharistie. L’Evangile nous signale la présence de la mère de Jésus, qui sera en quelque sorte la première personne à mettre une confiance radicale et sans limite en son fils.

Nous pourrions dire que, Marie est la personne qui a entrainé son fils à l’acte, même si Jésus semble ne pas être d’accord de ce qui lui est demandé. Il le dira, « mon heure n’est pas encore venue. » Partant de là, nous apercevons le rôle de Marie comme médiatrice auprès de son fils Notre Seigneur. Marie est là pour nous, elle est là pour l’Eglise tout entière, elle est là pour confier nos joies et nos peines à son fils, afin de les transformer en grâce pour le salut de nos âmes. Jésus n’a jamais rien refusé à sa mère. La preuve est que au pied de la croix, il nous a confié Marie comme mère, mère de L’Eglise et mère de chacun de nous en particulier. Si Marie s’est tournée vers son fils qui n’a pas encore  réalisé de miracle, elle nous invite à notre tour à nous abandonner à lui quelle que soit la situation où nous nous trouvons ; de lui faire confiance, et de prendre pour modèle la démarche qu’elle-même a empruntée.  Pour nous, nous pouvons dire que Cana est une invitation à passer de l’eau au vin, d’une vie sans goût à une existence passionnée et passionnante d’amour et de miséricorde. Que Marie, mère de l’Eglise et notre mère, soit notre modèle de fidélité et de confiance totale à Notre Seigneur, pour notre monde déchiré par la haine,  la recherche du pouvoir et de l’argent, à la recherche du vrai amour et de la miséricorde qui est le Christ lui-même. Amen.

soeur Madeleine Dedoui o.p. 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s