Aujourd’hui, tout cela s’accomplit

L’Evangile est une force de Dieu pour tous les croyants qui s’appuient sur les promesses de la Bible. Luc en a bien conscience avant de commencer son Evangile. Il avoue qu’il n’a pas connu Jésus mais qu’étant proche des évènements qui se sont passés, il les a recueillis avec précision et il désire transmettre ce qu’il a reçu pour affermir la foi de ses lecteurs, partager son expérience avec les chercheurs de Dieu, ceux qui ont mission d’annoncer la Bonne Nouvelle.

Lorsque Jésus dans la puissance de l’Esprit revient en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région. Dieu riche en grâce et en fidélité a visité son peuple, il accomplit la promesse faite à Abraham et à sa descendance. Il l’a fait au-delà de toute attente, Il a envoyé son Fils bien aimé pour sauver tous les hommes. Toute la vie et la mission de Jésus se réalisent dans une communion totale avec l’Esprit Saint que le Père lui donne sans mesure, l’Eprit est la source intérieure de Jésus. Il est en communion constante avec le Père, une source de prière permanente. Il ne fait rien de lui-même, Il a en lui le souffle même du Père ‘’En lui réside la plénitude de la divinité’’.

Il est grand ce mystère de notre Dieu fait chair pour nous sauver, nous libérer, donner sens à notre vie.

Jésus entra donc dans la Synagogue le jour du sabbat, Il se lève pour faire la lecture, Il ouvre le livre et trouve le passage où il est écrit : ‘’l’Esprit du Seigneur est sur moi’’ Jésus vient de donner son programme : dire la bonne nouvelle, libérer les prisonniers, apporter la délivrance aux opprimés, annoncer une année de bienfaits de la part de Dieu.

Le seul commentaire de Jésus c’est pour dire ‘’aujourd’hui tout cela s’accomplit’’. Devant son auditoire étonné Jésus affirme que sa personne comble toute l’attente du peuple d’Israël.

 

En libérant certains hommes de la famine, de l’injustice, de la maladie, de la mort Jésus a posé des signes messianiques, Il n’est pas venu abolir tous les maux ici-bas, mais Il est venu pour libérer l’homme de l’esclavage du péché, pour leur révéler un Dieu Père, plein d’amour et de miséricorde pour tous les hommes. Cette Parole de l’Écriture entendue c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit pour chacun de nous, elle appelle notre réponse de Foi comme consentement et engagement.

Deux petits articles glanés dans la presse ces jour-ci peuvent illustrer partiellement cet aujourd’hui pour nous. « Dieu s’abaisse et Il se sert de nous pour que nous soyons en Amour et sa compassion dans le monde malgré nos péchés, nos misères. Il dépend de nous pour aimer le monde et lui prouver à quel point Il l’aime ». Que nous travaillons à constituer un monde ou tous les chrétiens seraient partout à l’œuvre par la prière, la fraternité, le dialogue, la solidarité, la vie avec les personnes âgées, avec les pauvres et avec toutes les périphéries chères au Pape François.

Que Dieu notre Père en nous donnant l’Esprit de Jésus fasse grandir notre Foi et verse en nos cœurs la plénitude de l’Amour pour que puissions aujourd’hui et demain poser les gestes qui mènent et amènent à la Foi.

 

Soeur Marie-Françoise Neau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s