Le CHRIST est Ressuscité, Il est vraiment Ressuscité !

 (En Jean Ch. 20 v. 19 à 29)

Depuis le Matin de PAQUES, nous ne cessons de penser à cet Evènement et entre Chrétiens, c’est encore ce que nous essayons de dire et de redire dans nos rencontres : « Le Christ est ressuscité ! »comme si cela était nouveau, un message répété, parce que ces jours-ci, après un Carême plus ou moins bien vécu, on se réveille, on reprend les textes des Evangélistes, les Actes des Apôtres….et nous croyons et nous annonçons : « Le Christ est vraiment Ressuscité ! »

Toutes ces « apparitions » de Celui-Ci JESUS! que certains d’entre les disciples avaient vu mort, enseveli… d’autres qui n’avaient pas pu ou voulu suivre de près  cet Homme, son arrestation, sa condamnation hâtive, son crucifiement, sa mort et son ensevelissement dans le tombeau ! La peur, l’horreur, même Pierre qui avait essayé de suivre Jésus et au même moment avait juré qu’il ne connaissait pas cet Homme ! Et tous les habitants de Jérusalem avaient pris plus ou moins connaissance de ce qui se passait, mais de quelle façon !

Après cette tragédie, le désespoir pour certains : Apôtres, Disciples. On se retrouve pour parler, essayer de comprendre, le pourquoi … Et le matin du 3éme jour, après avoir entendu d’abord les femmes dire que le corps de Jésus n’est plus dans le tombeau, puis Pierre, Jean qui y sont aller au tombeau pour voir, et en fin d’après-midi deux disciples qui repartaient sur Emmaüs, ont cheminé avec Lui, sans le reconnaître…. Pouvait-on donner  foi en ces témoins ? Cependant, l’un ou l’autre l’avait reconnu : Marie-Madeleine, le son de sa voix, à Emmaüs, le partage du pain …. Et les messagers (des anges) annonçant que JESUS n’est plus là, qu’Il est Ressuscité ! Qu’Il faut le chercher ailleurs ? Des Signes signifiant bien la Vie de Ressuscité. Et  Jean qui est sûr, Il croit que Jésus est Vivant, le tombeau vide lui suffit pour croire! Jésus est Vivant, ressuscité !

Alors, on se rassemble encore et on se verrouille dans la maison, peut-être la maison où l’on avait partagé le repas de la Pâque, le jeudi soir. Peur sans doute des juifs, des romains, ceux qui avaient mis à mort le condamné, ceux qui l’avaient fait taire ! Chagrin qui fait qu’on se replie sur sa peine, qu’on regrette de n’avoir pas été à la hauteur de l’évènement, on est accablé de fatigue et en même temps d’en l’entre-deux : « Croire ou ne pas croire en ces témoins un peu fragiles, sous l’émotion…. »

Et le soir de ce même jour… bien que les portes soient verrouillées, JESUS vint, Il leur dit : « la PAIX soit avec vous » et tout en parlant, Il montre ses mains et son côté. En voyant le Seigneur, les disciples furent tout à la Joie. Et Jésus redit cette phrase : « La Paix soit avec vous » « Comme le Père m’a envoyé, à mon tour, Je vous envoie » ayant ainsi parlé, Il souffla sur eux  et leur dit : « Recevez l’Esprit-Saint » « Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus »

En ce passage, tout est contenu ! La Paix donnée, pas n’importe quelle paix, la Vie de DIEU, l’Amour de DIEU ! Tout a été réalisé en Moi, à votre tour maintenant, recevez l’ESPRIT-SAINT, Je vous envoie…  Maintenant, vous pouvez en mon Nom donner, pardonner… Le Souffle de Dieu, la Vie du Christ Ressuscité leur est donnés pour qu’ils puissent annoncer ….. et donner la Vie du Ressuscité !

Encore un temps pour s’imprégner de cette réalité et de leur mission, un temps de réflexion, d’assimilation, de mûrissement de ce qu’ils ont vécu pendant ces trois années avec le Maître avant la grande épreuve, revoir tous les enseignements, mais avec la Lumière, la Force du Christ Ressuscité   et enfin recevoir l’Esprit en plénitude à la Pentecôte !

Cette année, ce texte nous a parlé ainsi ; très souvent, en d’autre temps ou lieux, nous nous sommes arrêtés sur la suite de ce récit, où dans le même contexte Jésus apparaît aux disciples huit jours plus tard, et leur redira « la Paix soit avec vous » …etc.  Mais l’un des douze apôtres Thomas, le premier jour de la semaine n’était pas là, Il doutait, ne voulait pas croire en la parole de ses amis et voulait voir, lui-même des signes concrets de la Résurrection : « si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je n’enfonce pas ma main dans son côté, je ne croirai pas ». Thomas voit et croit, reconnaît et dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Et sans doute, ce passage a été écrit pour nous  parfois, qui avons encore des réactions un peu semblables, des doutes, des questionnements !  « Croire sans voir, c’est cela la Foi ! »

Merci Christ et Seigneur, de nous donner à suivre les  premiers témoins de ta Résurrection ! Nous nous appuyons sur leur Foi, et sur les signes que tu nous donnes encore par tous les témoins d’hier et d’aujourd’hui !

Et à notre tour puissions-nous être des témoins de la Résurrection du Christ par l’Annonce : «Le Christ est Ressuscité, Il est vraiment Ressuscité »et par nos actes qui témoigneront de cette annonce !

                                Sœur Marie Christine COUSIN

                                     SONY DSC

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s