La prière et la foi

« Le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » demande Jésus au siens alors qu’il vient de les exhorter à ne pas se décourager de prier.

La foi et la prière vont de pair. Elles se nourrissent l’une l’autre. Tandis que la foi se déploie en prière, la prière assoit la foi. La prière est opiniâtre : l’homme ou la femme qui prie doit continuer de supplier même quand il n’y a plus de raison de croire qu’il sera entendu. Car nul ne sait par quel chemin la prière monte vers Dieu. Peut-être même que le fruit de la prière, c’est de faire grandir la foi ? On pourrait penser qu’il faut croire pour prier, mais peut-être faut-il avant tout prier pour croire.

Moïse le sait. Afin que le combat soit propice à Josué, il se tient sur les hauteurs et tout son corps se fait prière, debout, le bâton à la main, et la main levée. Mais voilà qu’il fatigue. Et lorsque son bras se baisse, les ennemis reprennent le dessus. On le fait assoir, mais cela ne suffit pas. Alors Aaron et Hour comprennent qu’il leur faut à leur tour devenir prière avec Moïse, et ce sont désormais trois corps qui veillent sur le combat et sur Josué. Deux d’entre eux ont saisi les mains du troisième afin qu’elles restent levées. Deux d’entre eux croient pour celui du milieu qui fatigue, et ce sont tous les trois qui prient.

Magnifique image de ce qu’est la prière : ce n’est jamais seulement une chose privée. Quand la foi de l’un s’affaisse, la foi des autres la tiennent par la main. « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux », dira Jésus ailleurs. Ce devrait être cela l’Église : la communauté de ceux qui croient les uns pour les autres, avec les autres, au nom des autres ; la communauté de ceux qui s’exhortent mutuellement à temps et à contre temps, se corrigent au nom de la vérité, s’encouragent à vivre dans la justice et la charité ; la communauté de ceux qui ensemble prient pour le monde et ses habitants.

« Le fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

Saurons-nous encore compter les uns sur autres et nous demander de l’aide y compris pour prier ?

Ne baissons pas les bras !

 

Anne Lécu op    

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s