Apothéose des Béatitudes !

Mathieu Ch. 5  v. 38 à 48

Au début du 5éme chapitre de L’Evangile de Mathieu, nous entendons « le sermon sur la montagne : Les Béatitudes »  « Heureux les pauvres, Heureux les miséricordieux ! …. » Et c’est à la suite de ce texte que nous trouvons ces passages qui nous instruisent, comme un déploiement de ce que nous avons à vivre ou d’essayer d’en vivre aujourd’hui.

Ce qui semble merveilleux, c’est que JESUS s’appuie fortement sur ce qui a été dit dans la loi de Moïse, sur le roc, mais pour aller plus loin, donner une autre dimension. Cette loi était de Dieu pour son peuple, elle était un préliminaire, un marche – pied pour ensuite aller plus haut. Jésus le dit : « je ne suis pas venu  abolir la loi et les Prophètes, je ne suis pas venu abolir mais accomplir » et comment !

Jésus, Fils de Dieu, Fils de l’homme au sein du peuple choisi par Dieu va vivre cette nouvelle loi, et nous l’enseigner. Et c’est avec autorité, assurance et puissance qu’Il le fera.

Et c’est une réaction en chaîne : A chaque enseignement : Il dira, « Vous avez appris qu’Il a été dit:  Eh bien! moi je vous dis … »  Et ce jour nous entendons : « vous avez entendu qu’il a été dit : « œil pour œil, dent pour dent » Or moi, je vous dis de ne pas résister au méchant… à qui veut te faire un procès et prendre ta tunique, laisse-lui aussi le manteau… A qui te demande, donne, et à qui désire t’emprunter, ne tourne pas le dos…. »

Et c’est sur cette ultime  et dernière marche de l’échelle que Jésus nous dit :

« Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi, or moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent » de sorte que vous deveniez fils de votre Père qui est aux cieux ».

Jésus nous redit des choses évidentes : aimez ceux qui nous aiment, c’est normal… saluez nos frères seulement, tous nous le faisons, mais aimez ceux et celles qui nous font du tort, qui agissent contre nous et leur vouloir du bien, alors là, c’est bien le summum de l’Amour ! C’est bien à cela que nous sommes appelés et nous sommes souvent loin de ce « parfait comme votre Père céleste est parfait ».

Jésus le pédagogue, lui qui a vécu tout au long de sa vie cette miséricorde, cet amour jusqu’à la donner, sa vie pour nous, pour tous les humains. Lui qui nous donne son Esprit pour que nous dépassions nos limites. Avec sa grâce, son amour c’est possible d’aller plus loin… Nous avons un Dieu exigeant, mais Il croit en nous, Il veut notre bonheur, notre réussite, et tellement proche de nous.

Quel beau passage de Bonne Nouvelle que nous présente Mathieu. Il peut déjà nous préparer à entrer en cette nouvelle période du Carême, oui, essayons de nous imprégner des Béatitudes, de tout cet enseignement sur l’Amour, le Pardon, la Miséricorde !

SONY DSC

 

 

 

Marie Christine COUSIN op

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s