Une belle conclusion de ce discours de Mission

Mat. Ch. 10 v. 37 à 42

En ce dimanche du temps dit ordinaire, nous voici à la conclusion du discours apostolique écrit par l’Evangéliste Mathieu, où il nous est redit d’une façon nette, sans ambages, d’aimer, d’aimer DIEU en premier et d’essayer d’aimer les humains dans cette lignée, de ce fait, de se renoncer à soi-même afin d’être digne du CHRIST !

Mathieu, comme disciple du CHRIST l’a déjà suivi depuis un temps et peut nous dire ce qu’il a connu de Celui-ci, les prodiges, les guérisons qu’il a fait, sa prédication, ses enseignements et c’est à la suite de ce vécu avec JESUS et les autres, que de disciples, ils peuvent être APPELES pour être APOTRES !

Une étape importante ! Au verset 1 du Chapitre 10, JESUS appelle les 12 disciples, « Il leur donne pouvoir et puissance sur les esprits impurs de façon à les chasser et à guérir toute maladie et toute langueur. » Et voici que les noms sont donnés à entendre et Mathieu nous souligne bien que parmi les autres il était publicain, donc de ce fait pas le parfait correspondant à la loi.

Et c’est de suite après l’Appel : «l’Envoi ».  « Partez et en partant : Prêchez et dîtes que le Royaume de DIEU est proche, guérissez les malades, réveillez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons… » et JESUS leur donne des consignes : ne vous chargez pas de choses superflues pour ces étapes que vous aurez à faire, mais n’oubliez pas de donner la PAIX à ceux qui vous accueillerons, et puis si on ne vous accueille pas, qu’on n’écoute pas vos paroles, que cette PAIX vous revienne.

« Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups… Ne vous inquiétez pas de ce que vous direz, l’Esprit vous sera donné et parlerez pour vous…. N’ayez pas peur ! Confessez mon nom sans crainte ! Ne craignez pas, vous valez mieux que beaucoup de moineaux… » Ne soyez pas étonnés, il y aura toujours des dissensions… vous ne serez pas toujours reconnu même dans vos familles, vos amis, vos proches…

Et surtout pour me suivre, il faudra laisser beaucoup sur la route… Car pour me suivre, je dois être le premier : Aimé, Préféré… !

Et lorsque vous serez accueilli, c’est moi qu’on accueillera et à cause de moi c’est DIEU le PERE qui sera accueilli ! Qui vous écoute m’écoute ! Et ensuite il y a ces versets magnifiques, sur lesquels nous pouvons méditer ;

« Qui accueille un prophète à titre de prophète, recevra récompense de prophète !

« Qui accueille un juste à titre de juste, recevra récompense de juste !

« Qui donnera à boire à un petit à titre de disciple, en vérité je vous le dis Il ne perdra pas sa        récompense ! »

Ces enseignements sont de grandes richesses ! Ils peuvent se comprendre de deux façons car celui qui annonce JESUS et son Royaume peut être accueilli comme prophète, comme juste, comme serviteur…et celui qui reçoit peut être aussi prophète, juste, serviteur… Comment reconnaître en chacun de nous, en chaque humain des signes qui le personnalisent :

Je te reçois car tu es la sagesse ! Je t’accueille car tu es le souffrant de ce jour ! Je t’accueille car tu as la beauté du cœur ! Je te reconnais, tu es la persévérance !… tu es la Joie… Je te reçois, tu es mon soutien… etc.

Il y a quelques jours, lorsque nous étions en grande pandémie, nous avons bien senti entre nous, en famille, entre amis, et lorsque nous avons eu l’occasion d’accueillir des personnes de services divers : hospitaliers, éboueurs, facteurs, agents des pompes funèbres, pompiers …etc, combien les personnes avaient de la valeur, des richesses insoupçonnées parfois et toujours : générosité, don, oubli de soi et cela pour l’autre…

Pour nous chrétiens, essayons de rassembler tout ce vécu merveilleux, ce vécu donné pour l’autre qui était l’humain à sauver, l’humain à faire vivre, à faire revivre, à consoler, l’humain à aider à  faire des passages et parfois le Grand Passage … Des renoncements à ce que l’on voudrait pour soi pour pouvoir donner au frère. Des croix à porter par amour des autres ! Pouvons-nous présenter à DIEU notre PERE toutes ces missions qui rejoignaient bien la MISSION de JESUS donnée aux Apôtres.

« Celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche…

                          ne perdra pas sa récompense ! »

 « Ce que vous avez fait à l’un des plus petits des miens, c’est à moi que vous l’avez fait ! »

                                              Mat. Ch. 25 v. 35   

SONY DSC

 

 

 

 

Sr. Marie Christine COUSIN

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s