L’homme au coeur doux et humble

Jésus, l’homme au cœur doux et humble. L’humilité et la douceur, voici de belles vertus qui rendent plus agréables nos relations en société, familles et toutes formes de communautés. Ce bienfait est davantage plus palpable quand il s’agit de Jésus, car de par cette attitude il nous motive à un plus grand attachement à lui.  Il s’attire ainsi une grande confiance. Dans cet évangile, il rend grâce à son père pour ses merveilles à l’égard des plus petits. Nous avons l’impression qu’un seul thème est déployé dans tout le texte de l’évangile. C’est celui de l’humilité. L’humilité parce que Jésus, ayant accompli de belles œuvres reconnait que seul son Père mérite la gloire, lui, source de tous les dons. Tout lui a été remis par le Père. Et les dons sont faits à tous mais à des personnes humbles, les petits, le Père fait des révélations particulières.

Jésus non seulement nous fait part des émotions qui l’habitent mais aussi nous invite à recevoir apaisement, douceur, soulagement auprès de lui, car, dit-il, « je suis doux et humble de cœur ». « Venez à moi ». Cette parole de Jésus est très forte de compassion et de miséricorde. Il s’occupe de l’être humain sans oublier ses moments de détresse. En outre, le christ nous rassure que les petits voire les pauvres, ceux qui se savent moins savants et faibles sans l’autre et sans Dieu ont une place d’honneur aux yeux du Père. Le petit, c’est aussi l’humilié qui n’est pas forcément celui que l’on écrase verbalement ou gestuellement mais par exemple l’homme ayant le cœur abattu, l’esprit vraiment humilié, ceux qui sont dépourvus le plus souvent de nos considérations, de la parole, de la voix, de nos richesses, des forces et des bonnes opportunités qui sont offertes à certains mais pas à eux. Ces cœurs sont dépouillés de tout pour entendre la Parole et la pratiquer. Dans cet évangile, il est question de ces petits. Selon la logique de Dieu, ce sont eux les mieux disposés à le recevoir   C’est à eux qu’il révèle ses secrets les plus intimes. Ils ont un cœur pauvre, détaché de tout orgueil, de toute suffisance qui peut conduire à l’aveuglement du cœur. C’est à eux que Dieu donne toutes les capacités pour diffuser son amour autour d’eux. Ces petits, tandis qu’ils n’intéressent pas les hommes, attirent le cœur doux et humble de Dieu. Le cœur de ces petits, libre de toute haine et libéré des sciences toutes faites est beaucoup plus disponible à écouter et voir.

Puisse le Seigneur nous accorder un cœur nouveau. Qu’il renouvelle nos pensées, purifie nos intentions, nos regards afin que notre cœur ressemble au sien. Qu’il nous accorde la force d’aller à lui en vue de trouver consolation et réconfort quand nous sommes sous le poids du fardeau.

                                 Sœur Virginie DOLEBZANGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s